L'Europe compte 72,5 millions d’ha de forêts et surfaces boisées. L’ensemble du parlement Européen vient de voter, à la quasi-unanimité, la proposition de résolution pour que la Commission Européenne…

rende «obligatoire la gestion durable des forêts au sein de l’Union Européenne». Réaction de FNE.
 
Outil législatif : un incontournable pour la gestion durable des forêts
 
Etablis à l’origine pour palier le manque de contrôle étatique des forêts dans le monde, les systèmes de certification privés montrent aujourd’hui leurs limites. A l’heure actuelle, sur les 72,5 millions d’ha de forêts et surfaces boisées d’Europe, environ la moitié est certifiée. Mais que faire des autres forêts ? Les systèmes de certification ont pris un tel essor qu’on en a oublié le contrôle incontournable par l’Etat qui, lui, est obligatoire pour la totalité des forêts. La gestion forestière de certains Etats membres ne permet pas la pérennisation de la ressource. 66% des habitats forestiers européens sont en mauvais état de conservation.
 
Face à ce constat, le Parlement Européen a voté ce 9 mai 2011 la mise en place de mesures juridiquement contraignantes pour la gestion durable des forêts européennes.
 
Sébastien Genest, président d’honneur et responsable du dossier « forêt internationale » de FNE, explique qu’« une législation européenne, sous la forme d’une directive cadre, permettra d’imposer des critères de gestion durable pour la totalité des forêts d’Europe, afin de trouver les meilleurs équilibres entre les dimensions écologique, sociale et économique. Il s’agit de pouvoir aboutir à une harmonisation des politiques forestières entre Etats.»
 
Changement climatique : touchons du bois !
 
Une forêt dont les fonctions écologiques et sociales sont préservées est une forêt qui résiste mieux au dérèglement climatique. Entre autres propositions formulées :
 
- La formulation de mesures juridiquement contraignantes pour la gestion des forêts des pays européens
- Une définition de la forêt qui « différencie les forêts natives des plantations de monocultures »
- La reconnaissance du rôle des forêts anciennes pour la captation et le stockage du carbone dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.
 
Pour Bruno Genty, Président de France Nature Environnement, « c’est un résultat très encourageant qui montre la volonté du parlement Européen de préserver toutes les fonctions des forêts européennes ». FNE invite le Conseil des ministres européen à entériner le texte.

 

www.fne.asso.fr
 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming