Après le constat d’une baisse régulière de la fréquentation du réseau de  bus, entre 2000 et 2008…

alors que l’offre était en constante augmentation, en septembre 2009 de premières modifications ont été apportées avec l’aménagement d’une voie de bus à haut niveau de service route d’Abbeville, en 2009, Amiens Métropole a renouvelé son parc avec l’acquisition de 43 bus neufs pour 14 M€ et, en janvier 2010, le retour des bus en centre-ville a été effectif.

La poursuite de ces évolutions s’est avérée nécessaire pour rationnaliser l’offre existante et dynamiser la fréquentation du réseau, c’est pourquoi après concertation de la population, régulièrement invitée aux « rendez-vous sur la ligne » et réunions publiques, organisées depuis février 2009, des lignes ont été supprimées, créées, modifiées ou encore améliorées.

Grâce à ces modifications, au 30 août 2010, l’offre kilométrique annuelle du réseau de transport urbain amiénois fixée à 5 225 000 kilomètres par le contrat de délégation de service public, passe à 5 321 399,68 kilomètres, soit une augmentation de 1,84 % de l’offre kilométrique.
1. 10  lignes supprimées

A partir du 30 août 2010, dix lignes et trois tronçons de ligne peu utilisées et difficilement lisibles seront intégralement supprimées.

Les suppressions de lignes


Lignes 4-7-12 ; 4-9 et 9-4 : ces lignes, peu fréquentées, circulaient uniquement le dimanche et présentaient une offre peu lisible.

Lignes 10-11 et 17-18 : ces lignes circulaires étaient peu lisibles pour les usagers. L’existence d’un même terminus quel que soit le sens du bus emprunté, entraînait des difficultés d’orientation de la population. Ces lignes sont remplacées par la création des lignes diamétrales 13 et 15.

Ligne S 46 : Campus – Gare du Nord : cette ligne, à vocation scolaire, constituant un renfort de la ligne 2 du centre-ville vers le Campus, était peu fréquentée. Sa suppression est compensée par la mise en service d’une course supplémentaire le matin sur la ligne 2 (7h25).

Ligne 53 : Boves – Glisy : cette ligne offrait un parcours complexe puisqu’effectuant deux parcours distincts selon la période horaire de la journée et comptait très peu d’usagers (en moyenne 2, 2 passagers par course).

Ligne 54 : Blangy-Tronville – Mairie de Longueau : cette ligne ne fonctionnait que le mercredi à raison de 6 courses, 8 validation étaient réalisées en moyenne sur un mercredi, soit  1,3 usagers par course.



Les suppressions de tronçons


Ligne 5 : Tronçon Saveuse – Etouvie : le tronçon Saveuse - Etouvie bénéficiait d’une offre en doublon, ce dernier étant desservi à la fois par la ligne 5 et la ligne 12. La fréquentation de ce tronçon était de 19 validations un jour moyen de semaine, soit 0,76 usager par course.

Ligne 7 : Tronçon Saleux - Mairie de Salouël : le tronçon Saleux – Mairie de Salouël bénéficiait également d’une offre en doublon, ce dernier étant desservi à la fois par les lignes 7 et 16. Environ 0,4 usager par course était comptabilisé.

Ligne 59 : Tronçon Colbert – Gare du Nord : la fréquentation de ce tronçon était de 41 validations un jour moyen de semaine, soit 1,32 usager en moyenne par course.


Les suppressions d’arrêts

L’arrêt « Eglise Etouvie » : cet arrêt, desservi par les lignes 1,12 et S35, était peu utilisé.

L’arrêt « Le Tintoret » : cet arrêt, desservi par les lignes 2 et 3 et situé rue le Titien, à 200m des arrêts « Titien » et « Quentin Latour », était peu utilisé.

La multiplication des arrêts engendre évidemment un ralentissement des parcours, d’où l’intérêt pour les usagers de supprimer ceux qui s’avèrent peu utiles.




Les lignes modifiées


Ligne 1 : Etouvie – Pôle Jules Verne : Le renforcement d’une des lignes les plus fréquentées du réseau, en équilibrant les passages en centre-ville, tout en régulant les départs depuis les terminus, permet d’avoir une meilleure régularité de passage de la ligne, une répartition optimale des voyages et des horaires de passage plus facilement mémorisables par les usagers.

Ligne 2 : Saint Ladre Raphaël – Hôpital Sud : mise en place d’une course supplémentaire le matin afin de compenser la suppression de la ligne S46 dont 54% de la fréquentation reposait sur le départ de 7h26. La desserte de l’hôpital sud et des quartiers nord de la ville sera densifiée le dimanche, avec un itinéraire similaire à celui de la semaine et un fonctionnement de 7h00 à 20h53 permettant d’assurer 20 courses.

Ligne 4 : Camon Mairie – Campus : la ligne 4 permet de drainer la ville d’est en ouest, elle circulera désormais le dimanche avec un itinéraire similaire à celui de la semaine et un fonctionnement de 7h30 à 21h30 permettant d’assurer 15 courses.

Ligne 6 : Hôpital Sud – Gare du Nord : afin d’améliorer la desserte de l’hôpital sud, la ligne 6 est prolongée du lundi au samedi (elle circulait auparavant du lundi au vendredi).

Ligne 7 : Camon Miroir – Mairie de Salouël / Saleux : elle circulera désormais le dimanche de 8h00 à 19h10 (16 courses) avec un itinéraire identique à celui de la semaine permettant une desserte des communes ouest limitrophes d’Amiens. Prolongement, en été, de l’itinéraire jusqu’à Salouël afin d’avoir une cohérence d’itinéraire tout au long de l’année.

Ligne 12 : Pôle Jules Verne – Boves : une course au départ de Saveuse est mise en place ; afin de permettre aux habitants de Saveuse de se rendre à Amiens l’après-midi. Le trajet de la ligne 12 est prolongé dans la commune de Boves en complément de la ligne 16 et avec la desserte des arrêts suivants : Boves Saint-Nicolas, Dorgeles, Corbie, général Leclerc, Mairie de Boves, Amiral Courbet, Alexandre Vasseur, Boves Barbier. Du lundi au vendredi Hiver : 3 fois dans le sens Boves – Pôle Jules Verne et 4 fois dans le sens inverse. Le samedi, Hiver, Petites Vacances Scolaires et Grande Vacances : 5 fois dans chaque sens

Ligne 14 : Bertangles – Sains-en-Amiénois : l’offre de la ligne 14 est densifiée avec la mise en service de deux courses supplémentaires, uniquement sur le tronçon Gare du Nord – Bertangles, avec un départ tôt le matin (7h03) et un tard le soir (20h07) au départ de la gare. Le service supplémentaire du matin fonctionnera toute l’année du lundi au vendredi. Le service supplémentaire du soir fonctionnera du lundi au vendredi hiver.





Les lignes créées

Ligne 13 : Centre commercial nord – 14 juillet : cette ligne est créée afin de remplacer les lignes circulaires 10-11 et 17-18 de façon à améliorer la lisibilité du réseau et favoriser son exploitation (désengorgement des quais de la gare). Elle fonctionnera de 5h25 à 21h46 à raison de 92 courses par jour, soit une fréquence moyenne de 20 minutes.


Ligne 15 : Centre commercial nord – 14 juillet : cette ligne est créée afin de remplacer les lignes circulaires 10-11 et 17-18, en complément de la ligne 13. Elle permettra d’améliorer la lisibilité du réseau et favorisera son exploitation (désengorgement des quais de la gare). La ligne 15 fonctionnera de 5h25 à 21h35 à raison de 95 courses par jour, soit une fréquence moyenne de 18 minutes.


Ligne S33 : Vauban – Chardin : ligne à vocation essentiellement scolaire avec des horaires calqués sur les horaires du collège Rimbaud, créée afin de relier le quartier Saint-Pierre au quartier Nord. Elle fonctionnera du lundi au vendredi à raison d’un aller-retour par jour de classe.



Changement de terminus

Ligne 12 : Saveuse – Pôle Jules Verne : changement du terminus de l’arrêt « Louis Blanc » pour le collège Edouard Lucas.


La création de lignes TAD  (Transport à la demande)

Trois nouveaux secteurs de l’agglomération seront desservis par le Transport à la Demande, le service de transport public mis en place pour  les usagers d’Amiens Métropole. Pour profiter de ce service, les usagers contactent, au minimum la veille du déplacement, la centrale de réservation TAD au nouveau numéro 0 800 00 30 16 (numéro gratuit) pour qu’une navette les transporte d’un arrêt à un autre, choisis parmi les arrêts définis sur le périmètre de la desserte sur la ligne TAD. Ce service n’entraîne pas de surcoût : les lignes TAD bénéficient des mêmes tarifs et titres de transport que les autres lignes Ametis. Le TAD fonctionne de 7h00 à 19h00 du lundi au vendredi et de 8h à 15h30 le samedi.

TAD Thézy-Glimont (secteur sud) 55 : il dessert toute l’année, du lundi au samedi, les communes de Thézy-Glimont, Remiencourt, Estrées-sur-Noye, Sains-en-Amiénois, Grattepanche, Saint-Sauflieu, Hébécourt, Rumigny. Cette offre complète celle du Conseil Général à raison de deux allers-retours quotidiens.



TAD Creuse (secteur ouest) 51 : il dessert toute l’année, du lundi au samedi, les communes de Creuse, Revelles, Pissy, Bovelles, Guignemicourt, Clairy-Saulchoix.



TAD Blangy-Tronville (secteur est) 60 : il dessert toute l’année du lundi au samedi les communes de Blangy-Tronville et Glisy, afin de permettre aux usagers d’accéder plus facilement aux lignes régulières du réseau : le centre commercial Amiens-Glisy devient ainsi un lieu de correspondance entre les lignes 1, 16 et 60.»
 

 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming