Les forces telluriques ont de multiples incidences et entre autres, des interactions dans la construction des cathédrales.  Notre planète…

serait parcourue par tout un réseau de courants telluriques circulant sous son manteau. Une sorte d’influx nerveux terrestre et certaines des Cathédrales les plus imposantes seraient construites sur des croisements de ces courants.
L'énergie y est plus intense qu’ailleurs, canalisée par des failles telluriques et des courants d’eau.

Plan Local d'urbanisme, Plan d'Occupation des Sols, carte communale si on avait respecté nos règles d'urbanismes à l'époque des bâtisseurs de cathédrales, nous serions aujourd'hui loin du compte pour ces édifices extraordinaires.

Notre Dame de Chartres a été édifiée sur un lieu de culte célèbre du temps des druides.
Le support géobiologique de l'édification du bâtiment est un courant d'eau situé à 37 mètres de profondeur.
Pas du tout au hasard, par souci d'équilibre énergétique, l'épine dorsale des voûtes a été placée à 37 mètres de hauteur.
J'ai eu l'occasion d'en faire une visite guidée impressionnante

C'est un lieu où règne une ambiance assez indescriptible, d’autant plus que l’on peut y voir sous de multiples aspects, la patte des batisseurs.
En plus du côté esthétique, l’endroit est assez extraordinaire. L'autel y est placé au point de rencontre de 14 courants d'eau souterrains. Dans l'allée centrale, l'agencement des pierres blanches et noires dessine un immense labyrinthe qui est un puissant régénérateur.

Pas moins de cinq courants d'eau, plus une faille se sont donnés rendez-vous en ce point. L'emplacement du labyrinthe est une source d'énergie parallèle avec celle de l'autel et  un flux sacré extrêmement puissant traverse tout l'édifice.

C'est tout aussi exceptionnel pour la cathédrale Notre Dame d'Amiens dont les proportions se basent sur le nombre d’or. Avant son édification dont on fêtera bientôt le 800ème anniversaire du début de sa construction, l'endroit était depuis la nuit des temps un lieu de culte qui ne s'explique que par les forces hydro-telluriques présentes à cet endroit.

La cathédrale est un livre qui se lit à deux niveaux : le premier est exotérique : que tout le monde peut voir, mais aussi est ésotérique, c’est-à-dire caché aux yeux de ceux qui ne savent pas lire entre les lignes.
Il existe une visite que je qualifierai d'énergétique, à la recherche des points d'énergie dont certains sont très puissants. Chacun de ses points d'énergie, les plus attendus étant l’autel et le labyrinthe, a une longueur d'ondes précise qui aura pour particularité de faire vibrer et en quelque sorte doper tel ou tel organe ou partie du corps.

Aucune des traditions séculaires et particularités que l’on peut trouver hors du temps aujourd’hui, du genre, les femmes d’un côté et les hommes de l’autre n’étaient dues au hasard…

Mais la puissance énergétique de la cathédrale à laquelle certains rattachent sa sauvegarde durant les bombardement lors de la dernière guerre est mise à mal par les constructions récentes. Mettons de côté l’aspect esthétique de ces constructions et l’idée qu’il y a quelques siècles les constructions étaient beaucoup plus proches… C’est vrai, mais pas avec des pieux de bétons coulés à plusieurs dizaines de mètres et qui ont dévié une partie des lignes de forces et courants qui passent sous l’édifice. Un sacrilège qui n’est d’ailleurs resté sans punition…

A suivre…
 

 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming