En conclusion de sa belle aventure,commencée à Berteaucourt-les-dames le 14 novembre dernier, Télé Val de Nièvre propose un Grand débat public et citoyen ce vendredi 19 décembre à 19h à la salle multi-activités de Flixecourt...

 

Le site Picardie en ligne du Soissonnais, situé 58 boulevard Jeanne d'Arc à Soissons, régie par "L'agglomération du Soissonnais" offre à ses usagers plus de 20 modules d'initiation sous les logiciels libres. Ces modules sont ouverts aux débutants et aux confirmés.
Toutes les initiations sont gratuites.

Pour infos :
http://pelsoissonnais.homelinux.net
Tel.: 0673003615

J.D.
12.12.2008

C’est au début de l’année 1997 que les auditeurs de France Bleu Picardie, ont commencé à découvrir le mâle organe de Vincent Delorme. A l’époque, ce dynamique trentenaire qui officiait au service des sports avait déjà une dizaine d’années d’expérience derrière un micro.
Aujourd’hui, Vincent, "quadra" toujours pétillant et père de deux  magnifiques enfants, assure les matinales, c'est-à-dire une prise d’antenne dès 6 heures du matin, vient naturellement de fêter sa deuxième décennie de radio.
Occasion toute trouvée pour lui adresser un formidable coup de chapeau !
Pour ce lyonnais pur jus, qui a vu le jour en mai 68, (un moment pavé de viriles confrontations entre les étudiants et les CRS), le feu sacré de l’info ne s’est jamais éteint.
Cette passion l’habite depuis son plus jeune âge, et l’a naturellement dirigé, le temps des études venu, vers l’Université de Lyon II et III d’où il ressort avec une maîtrise en information communication et un Deug de sciences du langage. Des formations et des compétences qu’il ne tarde pas à mettre en pratique.
Job 314 existe sur la toile depuis le 15 février 2007 et depuis, ce qui n'était qu'un pseudonyme est très vite devenu une référence incontournable en matière de vidéos détente . Aujourd'hui job 314 (créé dans la Somme) c'est près de 3 400 vidéos sélectionnées pour le plaisir…
Vendredi 12 septembre, France Bleu Picardie a diffusé la  1500ème émission de « La marmite », animée, 5 jours par semaine, depuis 7 saisons par le dynamique Jean Pascal Coste, qui cumule les honneurs gastronomiques. Notre homme possède une carte de visite dont la simple lecture suffit à vous mettre illico presto, les papilles gustatives en érection ; jugez plutôt, «  Jean Pascal, comme l’appellent amicalement tous ses interlocuteurs (auditeurs et/ou invités) est Chevalier de l’ordre de l’Endive, membre de la Confrérie du Maroilles, Ambassadeur des confituriers de France, titulaire, pour son émission du diplôme d’honneur de la Marmite d’or, et bientôt nouvel impétrant dans l’ordre de la Moule.  Rien pour le vin ?« Non, le problème c’est qu’ici on a pas de vigne » regrette l’œil malicieux, l’animateur de  la Marmite.
 Il y aura peut-être bientôt une nouvelle télévision régionale en Picardie. Des canaux sont disponibles sur la TNT et…

Images de femmes, femmes d'images évoque la représentation des femmes au cinéma, à la télévision, qu'elles soient devant ou derrière la caméra. Pour sa troisième édition…

logo CSADans le cadre de l’appel aux candidatures partiel lancé le 19 février 2008 pour l’exploitation de deux fréquences radiophoniques, le CSA, réuni en assemblée plénière le 17 juin 2008, a sélectionné deux candidats :

- à Beauvais, il a retenu en catégorie A* NRB (Nouvelle radio berbère) afin d’assurer l’expression d’une communauté qui ne disposait pas encore de fréquences en Île-de-France.

- à Compiègne, le Conseil a retenu en catégorie D* Skyrock, radio destinée au jeune public.

* Catégorie A : radios associatives
* Catégorie D : radios commerciales thématiques à vocation nationale.
TM

Une grande partie des 350 maisons que compte le village de Vauchelles les Quesnoy n’a sans doute pas pu suivre « les exploits » de nos footballeurs lors de l’Euro 2008. Pas de « Feux de l’amour » ni de « chiffres et de lettres » et pas moyen de s’offrir  quelques petites soirées télé sympas.
Lorsqu’ils veulent s’installer devant leur petit écran, ils ont le choix entre des carrés de toutes les couleurs, une image qui saute, deux messages qui s’affichent : « pas de service, plus de signaux », ou plus souvent de la neige….
L’origine de ces disfonctionnements remonte à 2004, lors de l’enquête d’utilité publique qui a précédé l’installation  des 11 éoliennes, du parc éolien de Eaucourt/Epagne/Pont Rémy.
Consulté à l’époque, sur la location précise de ces aérogénérateurs, André Brianchon, l'actuel maire de Vauchelles les Quesnoy, (il était à l’époque premier adjoint)  et le conseil municipal avaient pourtant  choisi, parmi les 3 propositions possibles d'installation de ces "super ventilateurs", le périmètre le plus proche de la commune d’Epagne. Un avis qui n’a pas été suivi d’effet.

Imprimer

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming