Selon un calendrier lunaire qui rythmait les temps anciens, chaque période (au nombre de treize) était attribuée à un arbre ainsi que chaque saison… (au nombre de quatre, plus un jour).
En décembre, la Terre endormie et dépouillée protège et nourrie silencieusement en son sein la graine qui se prépare à germer. Entre 2000 et 1200 ans avant JC, le jour du 25 décembre était appelé dies natalis solis invicti, jour de naissance du Soleil Invaincu.
On suppose que ce rituel qui célébrait le solstice d’hiver pouvait être consacré au culte de la divinité Mithra.  Ce Dieu d’origine indo-iranienne adopté plus tard par le monde gréco-romain était Considéré comme le Dieu qui féconde la Terre. Il personnifiait toutes les forces productives de la Nature.
Pour célébrer ce  Symbole de Vie, l’épicéa, l’Arbre de l’Enfantement et de la saison du solstice d’hiver était décoré de fruits, de fleurs et de blés au moment ou s’inversait le cycle de la lumière.

 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming