C'est plutôt bienvenu, en ces temps incertains, des gens qui entreprennent. Associer le Rectorat, la caisse des dépôts et l’association EPA à la création et à l’animation des mini-entreprises…

et des YEP (Young Enterprise Project) en établissement scolaire et de développer chez les élèves de l’académie l’esprit d’entreprendre, tel est l’objectif de la convention de partenariat signée entre le rectorat d’Amiens, la caisse des dépôts et l’association Entreprendre pour apprendre fin janvier à Longueau.

Bernard Beignier, recteur de l’académie d’Amiens, Chancelier des universités a signé une convention de partenariat le lundi 28 janvier 2013 au collège Joliot-Curie de Longueau, en présence de Céline Senmartin, directrice de la caisse des dépôts, et de Patrick Féret, président d’EPA Picardie.

Les mini-entreprises : des actions concrètes pour donner aux jeunes le goût d’entreprendre
Une mini-entreprise est une création d’entreprise à l’école, en structure d’insertion ou en centre de formation par un groupe de 10 à 20 jeunes volontaires, à partir de la classe de quatrième, accompagnés par leurs enseignants, dans le cadre de leur cursus scolaire ou de formation. Elle dure le temps d’une année scolaire. Les jeunes trouvent une idée de création d’entreprise et en testent la pertinence par une étude de marché. Une fois l’idée validée, ils créent leur structure, ouvrent leur compte en banque et se répartissent les grandes fonctions de l’entreprise. Par la suite, ils produisent leur service ou leur produit, le commercialisent, communiquent et gèrent leur activité à échelle réelle. Dans l’académie d’Amiens, 92 mini-entreprises ont été créées pour l’année scolaire 2012-2013  (46 en collège et 34 en lycée), soit 1 221 élèves.
Le « YEP » (Young Enterprise Project) est un programme spécifique à destination des étudiants de l’enseignement supérieur. Il leur permet de découvrir le monde économique et d’appréhender la démarche de création d’entreprise en réalisant un business plan préparatoire à la création d’entreprise et en lançant ensuite l’activité de l’entreprise sous la forme d’une mini-entreprise. Pour l’année scolaire 2012-2013, 25 élèves de 2ème année d’IUT ou de 1ère année de master ont participé à ce programme dans l’académie.

Une incontestable valeur ajoutée
Les élèves qui participent à ces projets disposent par la suite d’une meilleure connaissance du monde économique et sont davantage disposés à entreprendre. Ils ont un taux de réussite supérieur à la moyenne, en étant plus confiants et créatifs. Ils acquièrent de meilleures capacités de travail en équipe et de prise de décision et se sentent davantage concernés par la responsabilité sociale des entreprises.
La valeur ajoutée de ce programme réside dans la coopération des enseignants et des entrepreneurs avec les jeunes « mini-entrepreneurs ». En effet, pour les accompagner et les conseiller, les jeunes sont encadrés par leurs professeurs et par des intervenants extérieurs à l’école. Cette relation école-entreprise est nouvelle, originale et elle apprend aux jeunes à gérer un projet avec tout le professionnalisme nécessaire.

 

 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming