C’est avec émotion que le Docteur Dominque Ringard, Président National en même temps qu’Amiénois de SOS Médecins, a reçu…

les insignes de Chevalier dans l’ordre National du Mérite.
Devant ses collègues et amis, on notait la présence de Xavier Bertrand venu en voisin de Saint Quentin dont il est le Député Maire qu’il a côtoyé et avec qui il a souvent collaboré dans les instances nationales alors qu’il était ministre de la santé. Saint Quentin vient d’ailleurs de voir éclore un SOS Médecins et leur complicité n’est pas pour rien dans cet avènement. Et est-ce un hasard, mais Dominique Ringard est né la même année que la création de SOS Médecins…
Ces insignes lui ont été remis par Alain Gest, Député et Président de Voies Navigables de France, en présence de Jean Pierre Damelincourt,  Président départemental et membre du bureau national de l’ordre national du mérite.
Alain Gest est revenu sur le parcours de Dominique Ringard avec ces mots :
«Permettez-moi tout d’abord de vous dire le plaisir que j’éprouve à être parmi vous ce soir pour remettre l’Ordre National du Mérite au Docteur Dominique Ringard dont j’ai fait la connaissance voilà quelques années, grâce à toi, cher Xavier. Alors secrétaire d’état  à la Santé, tu étais venu te rendre compte de la réalité du service rendu par SOS Médecins.  J’ai découvert ce soir-là en Dominique Ringard un interlocuteur responsable pour lequel j’ai depuis la plus grande estime.
L’exercice auquel  je vais me livrer ce soir ne m’est pas étranger mais je dois avouer qu’il est plus fréquent pour moi de distinguer des élus que le mérite de personnes issues de la société civile. C’est le cas ce soir et c’est pour moi une source de satisfaction. Par ailleurs, la seconde satisfaction, c’est celle de voir un médecin amiénois détenir de hautes responsabilités nationales. Cela démontre que notre département, et dans le cas présent, Amiens, détient de nombreux talents, des personnes dont les compétences font l’objet d’une reconnaissance au-delà de notre territoire. En effet, je regrette que l’on valorise si peu localement ceux qui réussissent, ceux qui projettent une image positive de notre territoire au profit de ce qui ne marche pas et qui est souvent mis en exergue ce qui entretient un sentiment prégnant de mésestime de soi qui prévaut dans les mentalités picardes.
Cette cérémonie est une manière d’y remédier et de porter un message de fierté à l’égard de ceux qui représentent, avec talent, notre région, notre département et notre ville.    
En effet, Dominique Ringard est profondément ancré dans ce territoire comme en témoignent les quelques éléments biographiques que je vais brièvement rappeler devant vous.

UN PUR PRODUIT MADE IN SOMME
Dominique est né le 6 avril 1966 à la clinique Sainte Thérèse d’Amiens. Ses parents, Robert et Monique Ringard, sont originaires de Talmas et son père exerce la profession d’inséminateur. Cependant très vite, le couple prend une autre orientation professionnelle et décide d’ouvrir un commerce à Doullens, un magasin de chaussures. Le jeune Dominique effectuera donc toute sa scolarité dans cette ville jusqu’au baccalauréat scientifique qu’il obtient en 1984 au Lycée Montalembert. Cet établissement, d’enseignement catholique, réputé pour sa discipline et ses exigences en terme de résultats scolaires, lui inculquera un goût de l’effort et du travail qui ne le quittera pas durant sa carrière professionnelle. A côté des études, il s’épanouit dans la pratique des instruments de musique : la guitare, la batterie et le piano. Il fréquente ainsi l’école de musique de Doullens et manifeste un intérêt pour un instrument dont la pratique est particulièrement exigeante : l’accordéon. Le dilettantisme n’étant pas un trait de caractère de Dominique, il s’y investit pleinement au point d’être lauréat d’un premier prix lors des championnats du monde d’accordéon. Une carrière musicale aurait pu s’ouvrir à lui mais il a d’ores et déjà d’autres priorités en tête.


En effet, une fois son baccalauréat en poche, son attrait pour les disciplines scientifiques et son ouverture aux autres, le poussent à s’inscrire en faculté de médecine à l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens. Une formation qu’il suivra avec passion et qui sera ponctuée, après des études brillantes, par un doctorat de médecine générale obtenu en 1994. Il effectuera une partie de son internat à Chauny, mon cher Xavier, où il assumera des responsabilités en tant que Président de l’Internat. Mais rapidement il apparaît que manifestement la médecine générale, en exercice libéral, ne satisfait pas pleinement l’homme d’action et d’engagement qu’il est puisqu’il continue à se former avec successivement une capacité de biologie et de médecine du sport obtenue en 1995, une capacité d’aide médicale urgente en 1996 et une capacité de médecine catastrophe en 1997.
DU LIBERAL ET DU PUBLIC
En effet la pratique solitaire et quelque peu routinière de la médecine libérale constitue un cadre trop restrictif pour cet esprit vif et curieux qui a besoin de donner un sens plus large à son engagement professionnel auprès des populations. C’est dans cette optique qu’il devient dès 1996 Médecin attaché au Département de médecine d’urgence du CHU d’Amiens. Il assure alors des vacations une à deux journée par semaine en qualité de médecin urgentiste ; fonctions qu’il exercera jusqu’en 2010. Mais une autre structure suscite particulièrement l’intérêt de Dominique, c’est SOS Médecins, un réseau d’urgence et de permanence de soin étendu sur une grande partie du territoire français et dont l’antenne amiénoise est récente puisqu’elle date de 1988. Ce réseau procède d’une prise de conscience du docteur LASCAR, médecin généraliste à Paris qui a dû constater le décès de l’un de ses patients victime d’une crise cardiaque un samedi après-midi faute d’avoir pu joindre un médecin. Or le week-end précédent, le docteur LASCAR, confronté à une fuite d’eau, avait été dépanné dans la demi-heure par SOS dépannage. Jugeant que la santé de l’homme valait plus qu’un tuyau de plomb, il créa SOS Médecin en juin 1966.
La démarche du Docteur LASCAR, à une époque où il n’existait aucune permanence de soins en France, fait partie de ces grandes avancées initiées par un membre de la société civile qui, après avoir constaté un dysfonctionnement, n’a pas hésité à prendre ses responsabilités en se substituant aux pouvoirs publics alors défaillants à apporter des réponses. On peut relier cette démarche aux grandes prises de conscience qui ont ponctué la seconde moitié du siècle précédent : celle de l’abbé Pierre en 1954 et celle de Coluche avec les restos du cœur.
Cette démarche d’intérêt général, associée à un travail en équipe au plus près du terrain, ne pouvait susciter qu’une franche adhésion chez Dominique. Aussi dès juillet 1994, il intègre SOS Médecins Amiens en qualité d’associé après avoir exercé quelques mois en tant que remplaçant. A partir de 1996, il assume la fonction de gérant de la structure. Les qualités professionnelles et relationnelles qu’il y déploie, son sens de l’écoute et sa disponibilité sont appréciées de tous et c’est tout naturellement qu’il devient le président de l’antenne amiénoise de SOS médecins en 2001. Administrant avec professionnalisme et dévouement la structure locale, il accède rapidement aux instances nationales en devenant membre du conseil d’administration de SOS Médecins France en 2005, après l’organisation de l’Assemblée générale nationale, puis vice-président dès 2006. Parallèlement, ce boulimique de travail s’investit pleinement dans les instances représentatives de la profession médicale de la Somme puisqu’il est, à partir de 2008, élu Secrétaire Général du Syndicat des Médecins de la Somme et membre de la Commission Paritaire Locale de la CPAM de la Somme. Enfin, il sera élu Président National de SOS médecins en octobre 2009 puis réélu les années suivantes. Depuis 3 ans et demi, Dominique assume donc la lourde responsabilité de faire fonctionner un réseau qui occupe une place essentielle dans le dispositif d’urgence et de permanence de soins : SOS Médecins, c’est chaque année, 6 millions d’appels reçus,  4 millions de dossiers ouverts, 2,5 millions d’interventions à domicile ou de consultations, un millier de médecins urgentistes, 64 associations réparties sur le territoire (métropole et outre-mer), 70 % de la couverture libérale de permanence de soins en milieu urbain et péri-urbain, une disponibilité des équipes 24 heures sur 24, 60 % des actes réalisés la nuit, le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés. SOS Médecins remplit donc une véritable mission de service public, en liaison avec les services du 15 et du SAMU. Ce réseau de médecins expérimentés, qui est financièrement indépendant et qui ne perçoit aucune subvention publique, assume également un rôle social en maintenant un minimum de contacts avec des personnes âgées, handicapées et les populations en situation de précarité. Mais SOS Médecins, ce sont aussi des missions humanitaires internationales (Madagascar, Vietnam,…). Ainsi en 2010, plusieurs équipes de médecins ont été envoyées à Haïti. Depuis quelques années, le rôle que remplit SOS Médecins prend tout son sens au regard de la question de la permanence de soins avec la problématique de la démographie médicale insuffisante notamment en milieu rural et l’évolution des conditions d’exercice de la profession de médecin. En effet, les jeunes générations de médecins ne conçoivent plus de sacrifier leur qualité de vie pour une disponibilité de tous les instants au profit de leurs patients comme le faisaient leurs aînés. Le sacerdoce auquel s’astreignait le médecin de campagne est révolu, il n’est plus socialement acceptable par les nouveaux praticiens. Or dans une société qui vieillit et dont le besoin de soins explose, c’est une véritable problématique à laquelle un réseau tel que SOS Médecins est confronté.

UN METIER PAS FACILE
De la même manière, de par leur présence sur le terrain au plus près des populations, les équipes de SOS Médecins sont confrontées directement aux maux qui affectent la société Française, telle l’insécurité grandissante dans certains quartiers, les incivilités à l’égard de ceux qui sont perçus comme incarnant une certaine forme d’institution. Dominique me racontait récemment comment leurs conditions de travail s’étaient dégradées depuis quelques années dans certains secteurs d’Amiens au point de les contraindre à renoncer à remplir leurs missions de prise en charge des populations et de dispense de soins en visite à domicile. Enfin, les équipes de SOS Médecins sont confrontées directement à la détresse sociale, plus aiguë en période de crise économique comme celle que nous traversons, où les bobos du corps cachent parfois ceux de l’âme et que d’une certaine manière ils prennent également en charge en délivrant une écoute et une attention à des personnes qui se sentent isolées.
 La dimension de cohésion sociale et de service aux populations n’est pas étrangère à l’engagement de Dominique au sein du réseau. Les valeurs humaines qu’il porte trouvent leur accomplissement dans la philosophie de SOS Médecins. Dominique est un homme de passion mais aussi et surtout un homme de mission.
Son investissement au sein et à la tête de SOS Médecins lui permet de conjuguer ces deux exigences qui sont pour lui un moteur et qui guident sa vie d’homme. Les fonctions qu’assume aujourd’hui Dominique, de manière bénévole il faut le souligner, impliquent beaucoup de sacrifices personnels. Elles lui prennent beaucoup de son temps et de son énergie mais il a toujours veillé à ce que ça ne soit jamais au détriment de sa famille, de sa compagne Stéphanie mais aussi de ses deux filles, Manon et Léane avec lesquelles il aime partager ses moments de respiration et quelques notes de piano.
La carrière de Dominique, qui est loin d’être achevée, est exemplaire à bien des égards et ce serviteur de l’intérêt général mérite amplement la distinction que je vais maintenant lui remettre avec un réel plaisir.»
Ses mérites locaux et nationaux ont donc été récompensés. Il est dorénavant l’un des Les 325 « compagnons » titulaires de l’Ordre National du Mérite de la Somme et des 189 000 au niveau national.

 



 

Lettre d'infos

Recevez la lettre d'informations du vendredi!

Nom:

Email:

Voir aussi

Proposez votre info

Vous souhaitez nous proposer un contenu à placer dans une des rubriques du site? Soumettez-nous vos informations!

Identification

Joomla ExtensionsBangla MusicDrupal Moduleswordpress pluginsBangla NewspaperDownload Online VideoWeb DevelopmentPhp Programming